GUILLAUME Paul 1878-1962 [01] « Gestalttheorie » : Psychologie de la forme.

Publié le par Maltern

GUILLAUME Paul 1878-1962 [01] « Gestalttheorie » : Psychologie de la forme.

Nous percevons les choses à l’intérieur de « formes » qui sont plus que la somme de leurs parties.

Gestalt-Gde-blog.jpg
















« Dans un ensemble structuré, la loi du tout détermine les parties; celles-ci tendent à se compléter d’une certaine façon et captent les éléments du champ susceptibles de constituer ce complément...

On peut donc dire que, dans le conflit des formes possibles, le groupement ou la disjonction se fait dans le sens de la réalisation d’une forme privilégiée. Les formes privilégiées sont régulières, simples, symétriques. La forme qui est perçue est la meilleure possible (loi de la bonne forme)...

gestalt-fig6-Blog.jpgDans le modèle ci-contre (fig. 6), on peut voir une croix formée par les sec­teurs contenant des diamètres; elle se détache sur un fond constitué par les sec­teurs à cercles concentriques.

On a l’impres­sion d’un pseudo-relief de la figure qui sem­ble faire saillie sur le fond; cette impression s’affirme dès que la figure est appréhendée dans son unité naturelle. Une autre impres­sion plus paradoxale encore est que le fond se continue, invisible, sous la figure; on sent la continuité des arcs de cercles, bien qu’on n’en voie, littéralement, qu’une partie, tan­dis que les secteurs à diamètres paraissent limités à ce qu’on voit réellement. Il ne s’agit pas ici d’un savoir (car, à vrai dire, on ne sait rien d’une constitution cachée de ce modèle inconnu); il ne faut pas dire non plus qu’on « imagine » le fond sous la figure, car dans la perception spontanée de ce modèle on ne réalise pas effectivement d’image de ces parties cachées.

Or, si l’on considère ce modèle pendant quelque temps, il peut s’y produire brusquement un changement. Une nouvelle figure apparaît, inattendue, surprenante : une autre croix formée par les arcs concentriques. C’est elle qui maintenant semble en relief; l’autre a disparu, le champ corres­pondant fait maintenant partie du fond et ce sont les diamètres qui donnent l’impression paradoxale de s’étendre uniformément sous la figure.

Certains diamètres servent de limites aux bras de la croix; ils appartiennent à la figure, ils sont ses contours. Le fond, lui, n’a pas là de contours propres. Lors de l’inversion des rôles, ces mêmes lignes passent à la nouvelle figure; ils sont les contours tantôt de l’une des croix, tantôt de l’autre. La figure a une forme; le fond n’en a pas. On ne peut guère voir simultanément les deux croix; dès qu’on voit l’une, l’autre disparaît...

Dans la vie ordinaire, la distinction figure-fond joue un rôle important. C’est par elle qu’une hiérarchie s’établit dans notre champ de perception entre des choses et un milieu neutre qui se trouve ramené à un degré inférieur de différenciation. Aucune pensée, aucune action ne serait possible si la perception présentait sur le même plan, sans relief psychique, avec la même réalité et la même différencia­tion, toutes les structures possibles. « Nous voyons les choses, disait v. Hornbostel, nous ne voyons pas les trous qui les séparent » (c’est-à-dire que nous ne voyons pas ces trous comme des formes). Nous voyons des arbres, des maisons se profiler sur le ciel, mais ce sont ces objets qui ont une forme et un contour, et non pas le pan de ciel qu’ils découpent...

Empruntons à Köhler la figure 7 a, où tout le monde verra sans doute deux contours fermés sans signification et coupés par une droite. On n’y apercevra guère, sans être averti, le chiffre 4 (très familier), parce que chacune de ses parties essentielles perd son individualité en vertu des lois figurales. On dira peut-être qu’on n’a pas l’habitude de le voir dans un tel ensemble de lignes; cependant il est visible dans la figure b, bien qu’on ne l’y ait jamais vu auparavant, parce que ses éléments n’y sont plus absorbés dans des structures à forte unité. »

Gestalt-fig7.jpg
[Paul Guillaume, La psychologie de la forme, 1937, Flammarion,  pp. 48, 52-3, 56-7, 59-60, 66

 

Publié dans 03- Perception L ES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article