DOC- Est-ce la nature ou la culture qui différencie les hommes ? Buffon Voltaire et alia

Publié le par Maltern

Est-ce la nature ou la culture qui différencie les hommes ? 

La vision de l’homme noir au 18ème et l’idéologie de l’anthropologie physique, entre découvertes et recueils d’opinions.

 

1749 - Buffon (Georges Louis Leclerc comte de…] 1707-1788 : Il n’y a qu’une seule espèce humaine différenciée par les climats. « L’homme, blanc en Europe, noir en Afrique, jaune en Asie, et rouge en Amérique »

 

« Quoique les Nègres aient peu d’esprit, ils ne laissent pas d’avoir beaucoup de sentiment » et il convient de les traiter avec humanité….

 

 

1765 - Voltaire, [François Marie Arouet dit…] 1694-1778 Des différentes races d’hommes

 

Les cinquante-trois paragraphes de l’Introduction sont publiés, on 1765, sous le titre de : la Philosophie de l’histoire, par feu l’abbé Bazin…En 1769 Voltaire met cette Philosophie de l’histoire, sous le titre de Discours préliminaire, en tête de l’Essai sur les Mœurs.

 

. Une des thèses centrale est la critique de l’enseignement chrétien selon lequel les hommes seraient issus d’un même père et d’une même mère, Adam et Eve. Voltaire défend la thèse des origines différentes des races humaines : le polygénisme … C’est exactement la thèse opposé à celle de Buffon. Ce n’est que dans le Traité sur la Tolérance, que Voltaire professera un anti-esclavagiste sans pour autant revenir sur ce point. La thèse d’une différenciation Cette atténue. Cette thèse de la différenciation polygénétique apparaît déjà dans le traité Traité de Métaphysique, [1734] « Il me semble alors que je suis assez bien fondé à croire qu’il en est des hommes comme des arbres; que les poiriers, les sapins, les; chênes et les abricotiers, ne viennent point d’un même arbre, et que les blancs barbus, les nègres portant laine, les jaunes portant crins, et les hommes sans barbe, ne viennent pas du même homme. »

 
 

Ces deux textes amènent à réfléchir sur les discours idéologiques autour de la notion de « race », les préjugés tenaces autour de l’imaginaire de l’Autre et la question de l’Européocentrisme.    


Publié dans 08 - LA CULTURE

Commenter cet article