L'EXISTENCE et le TEMPS

Publié le par Maltern













Gustav Klimt 1862-1918 : La mort et la vie, 1916

 

  L’existence et le temps  L    


[Références éd. Papier 2004 du VMC]

* Platon [15] * La réminiscence reconnaissance du vrai dans le sensible présuppose l’immortalité de l’âme. [Phédon 72e-74e]

* Platon [13a] Mort et dernières paroles de Socrate : (février ou mars 399 av.J.-C.) « Criton, nous devons un coq à Esculape. Payez cette dette, ne soyez pas négligents. » Un problème d’interprétation.

* Sénèque [04] * La pensée de la la brièveté de la vie comme condition de l’évaluation des biens. «C’est en mortels que vous possédez tout, c’est en immortels que vous désirez tout. »

* Sénèque [06] Si notre temps de vie nous paraît trop court c’est parce-que nous le gaspillons.

* Sénèque [02] Sagesse : savoir disposer de son temps

* Epictète [02] * un stoïcien face à la mort

* Augustin (Saint) [01] Il n’y a pas trois temps, mais trois modalité du temps : présent, présence du passé et présence du futur. L’attente et le souvenir.

* Pascal [08] * Savoir vivre c’est vivre son présent... Est-il bien sûr qu’être sans cesse en projet c’est bien vivre ?

* Kant [33] * Le temps n’est pas une chose ou dans les choses, il est forme a priori de notre sensibilité et la condition formelle de tous les phénomènes en général.

* Kant [16] * De la faculté de prévoir : <praevisio>

* Nietzsche [04] * Rechercher un sens à l’existence ailleurs que dans la vie est un symptôme de décadence et de véritable nihilisme.

* Durkheim [06] * La catégorie de temps, la perception de la durée sont d’origine sociale et religieuse.

* Bergson [04] La « durée » du moi : survivance du passé, irréductible nouveauté de l’existence.

* Guitton Jean [01] * L’affinité entre le substantiel et l’éternel, l’accidentel et le temporel.. En recherchent ce qui n’est pas soumis au changement l’intelligence scientifique est tournée vers l’éternel.

* Comte [02] La « noble immortalité » des serviteurs de l’humanité. « Les vivants sont gouvernés par les morts »

* Kierkegaard [02] * Sans rejeter l’impératif de connaissance l’essentiel est de trouver sa vérité. .. « trouver l’idée pour laquelle je veux vivre et mourir. »

* Berger [01] * La philosophie comme prospective : comment préparer nos décisions quand le passé n’offre ni précédent, ni analogie.

* Conche [02] * [Stoïcisme] Si la croyance au destin abolit un avenir ouvert le temps a-t-il une consistance, peut-il être notre allié ?

* Sartre [08] * La Mort : « transforme la vie en destin et nous jette en proie aux vivants.

* Sartre * Sartre [12] * « Un théâtre de situations » où les actes et le contexte disent mieux l’existence humaine que la psychologie et les caractères.

* Sartre [16] * La joie amoureuse : « se sentir justifié d’exister » et échapper à l’absurde.

 

2 L 1

* Epicure [A01] [ T 28 : p 32] L’Existence et le Temps : La mort n’est rien pour nous

* Sartre [20] [T 209 ; p 166] * [Existentialisme] L’homme un être pour qui l’existence précède l’essence. L’humain est toujours à choisir.

* Nietzsche [A01] [ T 139 ; p 117] * Une pathologie courante : vivre au passé, ressasser. L’oubli n’est pas uniquement une défi

* Bergson [13] [ T 164 ; p 134] * Moi superficiel et moi profond, dicible/indicible, Temps social/Durée personnelle.

 

[< Platon [13] * Interprétation de Nietzsche et de Conche des dernières paroles de Socrate.

[< Freud [12] * Psychopathologie de la vie quotidienne : souvenirs d’enfance et souvenirs-écrans

[< Jeannière [01] * La prospective, une attitude pour décider dans l’incertitude du monde contemporain. Prospective/ extrapolation/ prévision.

[< Stravinsky [01] * La musique n’exprime pas des états psychologiques, elle construit un ordre entre l’homme et le temps, lui permet de vivre activement le présent.

[< Camus [01] * « Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie. »



Publié dans Repérages Vade Mecum

Commenter cet article