La RAISON et le REEL

Publié le par Maltern














* Albrecht Dürer (1471-1528 : Melencolia I, 1514. Gravure au burin

  LA RAISON et LE RÉEL  


[Références éd. Papier 2004]

 

 

* Platon [A01] Allégorie de la caverne  / Raison/ : L’idéaliste, homme de principes, perdu parmi les affairistes.

* Platon [A01] Allégorie de la caverne  /Raison/ : L’idéaliste, homme de principes, perdu parmi les affairistes.

 * Platon [A01] Allégorie de la caverne  / Le raisonné et le raisonnable/ Le goût de la contradiction et le goût de la vérité. Le rationnel et le raisonnable.

* Platon [22b] /Désir / Vérité * Le Discours sur l’ Amour de Diotime de Mantinée : Amour et désir d’immortalité, Amour et dialectique ascendante : la vérité du désir n’est-elle pas le désir de vérité ?

* Platon [22b]/ Raison et Réel / Vérité * Protagoras : « l’homme est la mesure de toute chose » Réfutation du relativisme par Socrate.

* Platon [14] * Apprendre c’est se ressouvenir d’une vérité que l’âme a vue avant d’être incarnée : théorie de la réminiscence

* Aristote [01]* « Idéalisme » : Aristote explique pourquoi Platon inventa les Idées ou formes <Eidos>

 * Aristote [04] * La nature du physicien : ordre finalité et hiérarchie selon le bien ; le modèle du « Cosmos » Métaphore de l’armée et du général.

* Aristote [11] * Les quatre sens du mot « cause » : cause matérielle, formelle, efficiente, finale

* Descartes [A01] Discours de la méthode  / La Raison / Egale en tout homme.

* Pascal [06] * La raison n’a pas la puissance de tout prouver : il existe des évidences du « cœur ».

* Spinoza [05]* Critique du finalisme métaphysique. La volonté de Dieu asile d’ignorance.

* Kant [25a] * Le sens commun et ses maximes : 1. Penser par soi-même; 2. Penser en se mettant à la place de tout autre; 3. Toujours penser en accord avec soi-même.

* Montesquieu [04] * Nature et Loi. Les lois « sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses ».

* Kant [05] * Prétentions de la raison à un savoir métaphysique, révolution copernicienne en philosophie amenant à une limitation de son usage au monde des phénomènes dans l’expérience.

* Kant [32] * Les Idées de la Raison [Idées métaphysiques, transcendantales] ne font rien connaître mais elles règlent le travail de l’entendement. [Usage régulateur]

* Laplace [01]* L’hypothèse d’un déterminisme universel fondement de la raison scientifique.

* Comte [A01a] * Positivisme : La loi des trois états de la raison humaine : état théologique, métaphysique et positif. De la recherche des causes ultimes à celle des lois qui permettent la prévision.

* Cournot [06a] * Causes efficientes et raisons profondes : l’explication en physique en biologie et en histoire. Le hasard nom donné à notre ignorance. Exemple de la tuile.

* Poincaré [01] Que veut dire « objectivité » dans les sciences de la nature ?

* Duhem [01] * Positivisme : une théorie physique n’est pas une explication du réel par les causes, elle s’en tient à représenter « économiquement » les obervations. La science s’en tient au « comment » des lois, la question du « pourquoi » étant métaphysique.

* Russel [03] * Les théories sont pensables mais ne peuvent être imagées, représentées. Ex des approches de la théorie de la relativité.

* Russel [01]* Réel abstrait/réel concret : l’abstraction scientifique loin d’appauvrir donne de la puissance sur les choses.

* Bachelard [01] * « Surrationalisme » : distinguer entre la raison scientifique « agressive », qui invente et la raison scientifique qui systématise.

* Einstein-Infeld [01] * L’image de la montre fermée : les théories physiques ne sont que des images des choses, leur vérité une limite idéale de l’esprit.

* Bachelard [05] * La connaissance scientifique se construit contre l’opinion. Obstacles épistémologiques et pédagogiques.

* Bachelard [08] * Connaissance « vulgaire » / scientifique ; Ex : L’invention de la lampe électrique.

* Heisenberg [03] * En ouvrant une crise du « déterminisme universel » classique, la microphysique (physique de l’atome) du déterminisme classique, et s’appuie sur un déterminisme statistique. Nouveaux visages des concepts de cause et de loi. Bref historique de la notion de cause.

* Dreyfus [01] * Passage de « la Raison », - au singulier – aux « domaines de rationalité ». Raison morale, philosophique, scientifique et primauté actuelle de la rationalité technique.

* Aron [02] * Double sens du mot théorie : contemplation désintéressée ou système hypothético-déductif permettant d’agir.

* Jacob [01] * L’explication mythique, magique, religieuse sont englobante, l’explication scientifique est limitée

 

[<* Platon [12] * Comment et pourquoi finit-on par haïr les raisonnements et de vient-on « misologue », « ennemi de la raison »

[<* Platon [09]  L’idée ou Forme <eidos> de la beauté. Nature et caractéristiques des Idées platoniciennes.

[< * Aristote [16] * Le désir de savoir, l’étonnement, origine et enjeux de la <Sophia>

[<* Kant [?26] * De la faculté de prévoir. (praevisio)

[<* Alain [26] * Le savoir prématuré obstacle à l’esprit de recherche et d’observation

[<* Alain [21] * Le poids n’est pas dans la pierre critique obstacle substantialiste

* Alain [18] *Analyse d’exemples de connaissances empiriques : l’agriculteur, le marin, l’artisan, l’ouvrier, l’homme politique. CD

[<* Alain [15] * Les faits scientifiques ne sont perçus que liés et grâce aux idées et lois. Exemples. CD

[<* Alain [14] * Supposer, conjecturer, formuler une hypothèse..

Pb des sciences de l’homme

[<* Alain [06] * Esprit critique et exigence de fondation. Le sens « vulgaire » du mot Philosophie développé

[<* Bachelard [16] * La science comme « phénoménotechnique » l’effacement des frontières entre théorie et technique dans les sciences.

[<* Jaspers [01] * Les questions philosophiques sont plus essentielles que les réponses.

 


 

 

Publié dans Repérages Vade Mecum

Commenter cet article