La SOCIETE et les ECHANGES (ES) et l'ETAT (S)

Publié le par Maltern









* Lionel Walden 1861-1933 : Les docks de Cardiff, 1894

 


 LA SOCIÉTÉ…  et les échanges ES … et l’État S  

 


[Références éd. Papier 2004 du VMC]

 
* Aristote [08] * Les quatre espèces de gouvernement démocratie, oligarchie, aristocratie, monar­chie. Leurs mœurs et leur finalité.

* Machiavel [02] * Quelle est la vertu du prince ? savoir être renard et lion, bien user de la ruse comme de la force. Les apparences de la vertu suffisent à l’homme de pouvoir (Prince Ch. 18)

* Hobbes [03] * L’Etat de nature : la guerre de tous contre tous. Genèse de la guerre et du désir d’établir la paix.

* Hobbes [04] * Absolutisme : le pacte de soumission à l’origine de l’ Etat Léviathan.

* Hobbes [02] * L’Etat fonctionne comme une machine : la métaphore du corps de l’Etat : de l’homme machine à l’état machine.

* Spinoza [01] La fin de l’Etat c’est la liberté. La Démocratie : quelle limites aux libertés de penser, de s’exprimer et d’agir ? La liberté de juger de s’exprimer et de critiquer est un droit qui ne met pas l’état en péril et qu’il doit garantir.

* Rousseau [04] * L’homme de l’Etat de nature est gouverné par la pitié qui lui tient lieu de loi, de mœurs et de vertu. (Critique Hobbes in Origine inégalité)

 * Rousseau [06] * « L’instant heureux » où l’homme s’arrache à la nature pour vivre dans les premières sociétés, l’homme substitue la justice à l’instinct, la réflexion aux penchants. Liberté naturelle esclavage, liberté civile soumission à la loi qui libère (C.S. L I Ch 8)

* Rousseau [17] * L’Etat « idéal » pour assurer à chacun de vivre en état de droit… Le « pacte social » ou l’acte fondateur des états républicains (Contrat Social L I Chap 6)

* Montesquieu [06] * Les démocraties ne survivent pas quand l’intérêt marchand se substitue à l’intérêt général. La politique se fonde sur la morale

* Bakounine [01] * L’attitude anarchiste : refus de l’Etat fondé sur l’idée d’une liberté une et indivisible.

* Marx [06] * Le matérialisme historique, une conception dialectique du progrès et de l’histoire : forces productives : rapports de production et changements sociaux.

* Engels [03] * L’Etat loin d’être un arbitre sert les intérêts de la classe économiquement dominante. La réorganisation de la production sous la forme de libre association verra sa disparition.

* Bergson [11] * Démocratie : « un grand effort en sens inverse de la nature ». Seul l’idéal de la fraternité peut réconcilier les sœurs ennemies que sont l’égalité et la justice.

* Alain [03] La démocratie comme contre-pouvoir institutionnalisé

 * Alain [22] * L’opinion publique une pensée sans penseur, inutile à « sonder » ?

* Foucault [07] L’Etat exerce-t-il le pouvoir ? Le pouvoir est partout, anonyme, et résulte de micro pouvoirs.

* Burdeau [01] * Personne n’a jamais vu l’Etat il n’existe que parce qu’il est pensé. La nature, la fonction, la puissance de l’Etat ne sont-ils que l’idée qu’on s’en fait ?

 

 

[<* Aristote [13] Commander et obéir tour à tour : le principe de la liberté dans les constitutions démocratiques.

[<* Aristote [17] * La « prudence », une vertu de l’homme qui doit agir dans l’absence de certitude scientifique et quand les savoirs techniques ne suffisent pas.

[<* Sénèque [03] Une vision paternaliste de l’esclavage [lettre 47 à Lucilius]

[<* Machiavel [01] * L’Etat Républicain : défendant le bien général et non l’intérêt particulier c’est l’Etat le plus puissant. [Discours sur la première décade de Tite-Live Bac]

[<* Hegel [27] * Un agrégat de personnes privées ne forme pas un peuple et ne peut prendre prendre en charge les affaires de l’ Etat <vulgus>/ <populus>

[< * Tocqueville [01] * Le goût de l’égalité, idéal ou limite de la démocratie ?

[<* Cournot [01] * La prévision économique pose des questions métaphysiques. L’idée d’un développement durable présuppose qu’on ait tranché sur les questions des destinées de l’humanité

[< * Nietzsche [07] « L’Etat est le plus froid de tous les monstres froids » [Zarathoustra] CD

[<* Engels [01] * Peut-on dire que le matérialisme marxisme n’est qu’un économisme simpliste ? Cause et condition, infrastructures et superstructures dans la société.

[<* Alain [34] * Analyse du lieu commun : l’économique dirige le politique

[<* Alain [32] * La démocratie : une absence d’état raisonnable et un asservissement aux désirs ? Alain dialogue avec Platon : rester démocrate en remettant la démocratie à l’endroit.

[<* Arendt [06] * Autorité et liberté en politique : on ne peut identifier régimes autoritaires, tyrannies et totalitarisme sans se condamner à la confusion dans les jugements sur le politique.

[< * Arendt [04] * Le phénomène totalitaire : combinaison de la force de l’idéologie, « camisole logique » et de la force de la terreur.

[<* Arendt [01] Hobbes une des origines du totalitarisme CD [5pp]

[<* Schmitt [01] * L’Etat n’est plus le « souverain », ne détient pas de droit le monopole d’un politique séparé du social. Il n’est qu’une alliance de forces qui arrive à gérer conflits et groupes de pression, en évitant la guerre civile.

[< Popper [03] * L’Etat peut promouvoir une justice humaniste, tolérant et protégeant l’individualisme, ou une justice totalitaire et holiste ne considérant l’individu que comme moyen au service du tout. Peut-on considérer Platon comme ancêtre malgré lui du totalitarisme ?

[<* Popper [02] * Société « close », organique et société « ouverte » Une société d’individus est-ce possible ?

[<* Vernant [02] * Agora : l’invention de l’espace du dialogue entre égaux dans la cité grecque.

[<* Legendre [01] * Peut-on envisager que l’Etat soit mortel ? Symptômes et conséquences possibles.

 


Publié dans Repérages Vade Mecum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article