La MORALE ( L ; ES ; S )

Publié le par Maltern










Maître de la Cité des dames : Le livre de la cité des dames, 1405 [Christine de Pisan (v.1364-v 1431)

 

[L’auteur travaille en liaison avec l’enlumineur. Christine voit apparaître trois dame « de très haute dignité ». Dame Raison, munie d'un miroir où chacun peut se voir « en son âme et conscience ». Dame Droiture, pourvue de « la droite règle départageant le bien du mal et le juste de l'injuste » ; Dame Justice, qui tient à la main droite « une coupe d'or fin qui ressemble à une mesure de bonne taille » destinée à « rendre à chacun son dû ». Elles invitent l'auteur à édifier « une citadelle hautement fortifiée », afin que désormais les femmes méritantes puissent avoir une « place forte où se retirer et se défendre ». Avec l'aide de Raison qui lui fournit « un mortier résistant et incorruptible »]


LA MORALE

 


[Références éd. Papier 2004 du VMC]

 

* Platon [A01] Allégorie de la caverne : LA MORALE : l’éducation morale n’est pas l’adaptation aux mœurs du temps.

* Epictète [01] /Liberté/ « Ataraxie » La liberté stoïcienne

* Bible Matthieu [01] ~90 ap J.-C. Sermon sur la montagne : renversement des valeurs morales dans le Nouveau Testament : Le « Sermon sur la montagne. »

* Hume [06] * La justice comme obligation suppose du jugement et ne se confond pas avec la bienveillance instinctive. La morale ne peut se fonder sur l’instinct.

* Pascal [03] * Grandeurs d’établissements et grandeurs naturelles : on doit respecter les fonctions, on peut réserver son estime. La notion de personne.

* Kant [40] * « Je dois » n’a pas le même sens dans le domaine de la technique, de la recherche du bonheur et en morale. (Problématique, assertorique, catégorique)

* Hegel [15] /Désir/ La ruse de la Raison

* Hegel [10] * Le « moralisme » des « belles âmes » : inefficace et en dernière analyse immoral. Faut-il garder une conscience pure ou agir pour réaliser la Raison ?

* Nietzsche [10] * La morale et ses évaluations : un symptôme de décadence qui nous dénature.

* Nietzsche [08] Je vous enseigne le surhumain : les trois métamorphoses. Le chameau, le lion et l’enfant. [?]

* Freud [22] [ /L’inconscient/ Réduction de la conscience morale au Surmoi répressif.

* Weil E [02] * Le danger du moralisme : exiger l’absolu et l’universel dans le quotidien. La morale concrète et réalisable insiste plus sur le sens de ses devoirs que sur l’héroïsme moral.

* Weil E [01] * Avoir raison est-ce être raisonnable ? Entrer en dialogue c’est abandonner sa particularité et accéder à la raison commune.

 

[< Hegel [14] * Le grand homme doit se juger à l’aune de l’histoire et non à celle des vertus privées du moraliste. Tribunal de l’histoire et tribunal de la morale.

[<* Nietzsche [06] Généalogie de la responsabilité et de la culpabilité. Education à la promesse, mauvaise conscience et religiosité une morale issue d’une police des mœurs.

[< Nietzsche [10] Morale aristocratique et morale du ressentiment. La culpabilité et la méchanceté sont-elles des inventions de la ruse des faibles ?

[< Bergson [09] * L’obligation morale et le devoir ne peuvent se fonder sur le respect de la logique

Critique du « formalisme » de Kant CD ?

[< Ricœur [03] * Marx, Nietzsche, Freud les « maîtres du soupçon » en ce qui concerne les fondements de la morale. Comment Freud « interprète » Kant et l’origine des religions. Exemple d’une herméneutique à l’œuvre. [La Morale : un a priori ou un produit ?]

Publié dans Repérages Vade Mecum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article