Le DEVOIR ( L; ES ; S )

Publié le par Maltern










Hergé 1907-1983 : Tintin au Tibet, 1960


  LE DEVOIR  L ES S      


[Références éd. Papier 2004 du VMC]

* Bible [02] * Le Décalogue, Loi Mosaïque ou Dix commandements.

* Kant [38] * Sa propre perfection et le bonheur d’autrui : les deux devoirs universalisables de la raison pratique.

* Kant [40] * « Je dois » n’a pas le même sens dans le domaine de la technique, de la recherche du bonheur et en morale. (Problématique, assertorique, catégorique)

* Kant [23] * Comment s’opère la distinction du légal et du moral ? de nos droits juridiques et de nos devoirs de personne ? (Métaphysique des Mœurs)

* Kant [41] * Morale du devoir : seule l’intention bonne (bonne volonté) compte. Agir par respect pour la loi morale et non par inclination ou intérêt. Pouvoir universaliser la maxime de son action sans contradiction (formalisme). Exemple de la fausse promesse et du devoir d’assistance. L’impératif catégorique.

* Hegel [16] * Antigone : la Raison d’Etat devoir supérieur aux devoirs de piété familiale. Un conflit de devoirs. Le chœur tragique honore également Antigone et Créon, mais apaise en montrant que la nécessité fait triompher la Raison d’Etat.

* Nietzsche [06] * Généalogie de la responsabilité et de la culpabilité qui fondent le devoir. Education à la promesse, mauvaise conscience et religiosité une morale issue d’une police des mœurs.

* Freud [16] * Le sens du devoir ne serait-il que l’effet d’un Surmoi collectif répressif ? Comment s’explique l’ambivalence amour/ haine du prochain.

 

[< La Bible [01] * Abraham est prêt à sacrifier son fils Isaac : le devoir d’obéir a-t-il des limites ?

[< Bergson [09] * L’obligation morale et le devoir ne peuvent se fonder sur le respect de la logique, Critique du « formalisme » de Kant

[< Bergson [12] * Les héros et les saints modèles d’humanité donnent le sens du devoir par « appel » et non par crainte de sanction sociale. La force des exemples.


Publié dans Repérages Vade Mecum

Commenter cet article