La PERCEPTION

Publié le par Maltern












Charles Philippon 1800-1862 : métamorphose du roi Louis-Philippe en Poire, 1834, Le Charivari            

   La PERCEPTION    L  


 


[Références éd. Papier 2004 du VMC]

 

* Platon [15] La réminiscence reconnaissance du vrai dans le sensible présuppose l’immortalité de l’âme.

* Montaigne [02] * Exemple du Vertige la raison vaincue par l’imagination dans la perception.

* Descartes [05] * Quelle est l’origine des illusions des sens et de leur évidence trompeuse ? L’exemple du bâton qui apparaît brisé dans l’eau.

* Descartes [18]La perception n’est pas une vision mais un jugement. L’analyse du morceau de cire.

* Kandinsky [01] * Au-delà du réalisme : Les couleurs induisent-elles des états ? Le vert, l’ennui et « l’esprit bourgeois… »

* Alain [13] * Il n’y a pas d’images, il n’y a que des objets imaginaires. Exemple du panthéon.

* Alain [07] * L’image n’est jamais reliée à un seul sens

* Alain [31] Un commentaire de l’Allégorie : dépasser l’opposition des apparences sensibles ( le faux ) et de l’être réel ( le vrai ) l’exemple du cube.

* Bachelard [10] La perception, expérience première et premier obstacle à la connaissance.

* Gadamer [03] * La vision des choses, les données des sens sont déjà des interprétations de notre langue maternelle. Remise en cause de la notion traditionnelle d’expérience sensible.

* Merleau-Ponty [08] La conscience de notre corps propre comme condition de la perception. Exemple de la perception d’un cube.

* Merleau-Ponty [24] * Comment perçoit-on une œuvre ? Exemple du cinéma : « un film n’est pas une somme d’images mais une forme temporelle. »

* Debray [02] * La photographie : exercice de la vision et expérience de la liberté du regard.

Photographie # Cinéma

 

2 L 1

* Platon [22b] [ T 5 ; P 23] * Protagoras : « l’homme est la mesure de toute chose » Réfutation du relativisme par Socrate. Les sensations ne donnent aucun savoir vrai. Vérité, objectivité, subjectivité.

* Leibniz [03] [ T 62 ; p 68]* La théorie des « petites perceptions » insensibles : l’inconscient posé comme une hypothèse métaphysique, une exigence de la raison.

* * Russel [02] [ T 181 ; p 144] * Qu’est‑ce que nos sensations nous apprennent de la réalité? L’opposition apparence/réalité. Exemple de la vision d’une table. Le sensible n’est pas un voile et la vérité un dévoilement.

* Bachelard [05] [L 1 ; T 187 ; p 147] * La connaissance scientifique se construit contre les obstacles épistémologiques et en formulant des problèmes. La science se construit contre l’opinion, obstacles épistémologiques et pédagogiques.

* Bergson [A01] [ T 161 ; p 132] Perception ordinaire et vision artistique.

* Bergson [A01] [ T 161 :; p 132 ] Nous ne voyons pas tout de la réalité mais uniquement ce qui est utile.

 

[< Alain [39] * « Toute conscience est d’ordre moral, puisqu’elle oppose toujours ce qui devrait être à ce qui est. »

[< Alain [33] * Exemple du paysage : percevoir est un acte d’entendement, les anticipations de la perception

[< Alain [28] * Imagination réglée, fantaisie et rêverie déréglées, imagination poétique

[< Bachelard [11b] * L’évidence première erreur première, poésie et science, subjectivité et objectivité.

[< Bachelard [13] * La représentation perception scientifique : l’abstraction enrichit le réel [!] de la géométrisation à la mathématisation.

[< Bachelard [04] * La masse : du concept qualitatif au concept scientifique



Publié dans Repérages Vade Mecum

Commenter cet article